Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Tournage en partie sur notre ferme : "pièces à conviction, FNSEA, enquête sur un empire agricole", France Télévision France 3

Pour "Pièces à conviction", Marianne Kerfriden lève le voile sur les dérives du syndicat agricole dans les campagnes françaises où, par peur des représailles, la règle est l’omerta.

 

Elle est venue nous rencontrer chez nous, un entretien avec mon mari Benoît Biteau, à notre ferme paysanne bio.

 

Voilà donc en partie la problématique posée qui répond à "Pourquoi n'y a -t-il pas plus d'agriculture biologique en France ? Et pourquoi est-ce si difficile de mettre en place une politique agricole sur un autre modèle respectueux de l'argent public et des consommateurs, de la santé, etc ?"...

 

Une partie de la réponse : 

 

 

"Pièces à conviction". FNSEA : enquête sur un empire agricole

 

A REVOIR

Présenté parVirna Sacchi

Diffusé le 18/01/2017Durée : 01h12 franceinfo France 3 France Télévisions

pieces-à-conviction-france-3-janvier-2017.jpg

(Capture d'image de la vidéo que vous pouvez visionner encore quelques jours en cliquant ici.)

 

 

La FNSEA est le premier syndicat des agriculteurs, avec 53% des voix aux dernières élections professionnelles. Son très médiatique président Xavier Beulin est le seul visage connu de cette organisation qui tient les rênes de l’agriculture française. Mais comment fonctionne cette fédération ? Ses représentants occupent des postes clefs dans toute la France, la FNSEA préside ainsi 84 des 89 chambres d’agriculture du pays. Elle oriente les politiques agricoles, joue un rôle décisif dans l’attribution des terres, monopolise les financements.

Des conflits d’intérêts ?

Un vent de contestation souffle pourtant dans les rangs de la FNSEA. Des voix s’élèvent contre ce syndicat tout-puissant et contre son président, qui est aussi à la tête de l’un des géants mondiaux de l’agro-industrie. Peut-il à la fois défendre les intérêts des paysans, étranglés par la crise et ceux de son groupe ?

Un monde paysan où règne encore l'omerta

Dans le Cantal, un agriculteur victime de la sécheresse affirme avoir été privé d’aide financière publique car il n’appartenait pas à la FNSEA ; en Charente-Maritime, des agriculteurs accusent la FNSEA d’avoir voulu faire main basse sur des terres, et dans le Puy-de-Dôme, des syndicats concurrents émettent des soupçons de détournement de fonds publics.

Pour "Pièces à conviction", Marianne Kerfriden lève le voile sur les dérives du syndicat agricole dans les campagnes françaises où, par peur des représailles, la règle est l’omerta.

"FNSEA : enquête sur un empire agricole", un document de 52 minutes réalisé par Marianne Kerfriden, suivi d'un débat animé par Virna Sacchi.

 

Un reportage à découvrir en replay ici : //www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/pieces-a-conviction/pieces-a-conviction-du-mercredi-18-janvier-2017_2013268.html



20/01/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres