Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Quand Macron vire une ministre républicaine pour protéger les intérêts toxiques du gaz de schiste...résistance !

Bientôt, les élections présidentielles...et son lot d'imposteurs...

 

Je me suis rendue aux voeux et au repas républicain de la Députée Delphine Batho, en Deux-Sèvres en janvier dernier. Concernant son avis sur les candidats qu'elle connaît bien pour les avoir tous pratiqués, voilà qu'elle me rappelle à quelques chapitres de son livre "Insoumise" à l'heure où le code minier doit en effet être remanié. Je ne saurai que trop vous conseiller de le lire très scrupuleusement avant "d'offrir" votre voix aux prochaines élections à ceux qui pratiquent l'appui aux lobbys plutôt qu'à l'avenir de nos enfants, la santé économique énergétique sociale et écologique avec une certaine idée de la REPUBLIQUE de France.

 

En effet, il faut savoir que la fracturation hydraulique nécessite plus de 649 produits toxiques, cancérigènes et hautement polluants, et que cela constitue un crime environnemental sans précédent.  Bilan toxicologique du Pr Picot :  //www.stephaniemuzard.fr/bilan-toxicologique-chimique-des-gaz-de-schiste

 

Je précise que je ne suis pas socialiste mais citoyenne lanceuse d'alerte de ce pays, ayant diffusé et créé le 1er clip anti gaz de schiste de France en février 2011(ici) ...et toujours en action et vigilance citoyenne depuis. Auteur de plusieurs films d'alertes citoyennes en la matière.( Liens en fin d'article de ce TRAVAIL GRATUIT)

 

 

 

 16559344_1216304681750116_122390055_n.jpg

 img068.jpg

324479_10150364599248939_768663938_9735958_2563163_o.jpg



 

 

 

Insoumise.jpg

 

Pendant 1 an, 1 mois et 17 jours, Delphine Batho a été ministre de François Hollande, avant d’être brutalement limogée. Avant tous les « frondeurs » en vogue, elle a eu l’audace de dénoncer une politique qui, selon elle, n’annonçait qu’échecs et désillusions. Observatrice et actrice du fonctionnement de l’Etat, elle livre ici un récit inédit, vif, saisissant, de son expérience de Ministre. Sans amertume, elle y raconte la faiblesse des uns, la lâcheté des autres, la droiture de quelques-uns, ainsi que le grand bal des vanités ou des ambitions. Plus gravement, elle y déplore les pratiques d’une République dont l’énarchie et la bureaucratie ont perverti les mécanismes. Et surtout, elle décrit avec lucidité comment, au sommet de l’Etat, règne ouvertement une navrante connivence avec les lobbies et les puissances financières que la gauche était censée combattre.

 

 

gds-et-macron.jpg

 

macron-le-pourri-des-lobbys.jpg

 

 

Une lutte internationale :

 

Je remercie les professionnels du pétrole, français et étrangers, partout dans le monde, ayant rejoins la vigilance et la lutte, eux qui, comme personne, connaissent les enjeux et la toxicité de ces méthodes monstrueuses qui ne satisfont que les rentes des actionnaires des bulles spéculatives... et représentent les énergies de la guerre hautement toxiques pour tous. Certains se font virer aussi pour avoir l'honneur de porter les valeurs humanistes et de résistance, de la pédagogie auprès du grand public et dans les médias en prenant des risques et perdant leur travail.

 

 

 

Merci à eux, fraternellement.

 

292756_466666500045113_291187474_n.jpg

 

 554056_4094298832903_1894246097_n.jpg

 

Ajoutée le 4 juin 2014

 

Pr Chems Eddine Chitour ( Ingénieur de l’Ecole Polytechnique d’Alger de l’IFP, Docteur Ingénieur et Docteur es Sciences, il enseigne la thermodynamique et l’économie du pétrole à l’Ecole Polytechnique d’Alger.) a depuis longtemps fait connaître son opinion dans ses livres, notamment dans ses articles publiés dans le quotidien L'Expression. Le Monde et ses soubresauts et en particulier les événements qui le gouvernent et qui ont un rapport constant, direct ou indirect, avec l'Algérie, suscitent en lui le devoir de les étudier, de les analyser et de les comprendre.
Dans ce Talk, il a souligné, que l'Algérie ne se trouve pas en situation adéquate pour utiliser le gaz de schiste comme source d'énergie, vu l'existence parallèle de plusieurs possibilités d'exploitation raisonnable du pétrole.

 

 


 

Voici les arguments d'un géologue pétrolier qui est entré dans la lutte et m'a accompagnée toutes ces années : ici 

 

Retrouvez tous les articles sur le gaz de schiste dans ce blog : ici

 

 ---------

 

Un renvoi d’ascenseur qui sent le #gaz de #schiste

 
 
 
Il y a quelques mois déjà, Charlie révélait l’eldorado du gaz de schiste français. Un filon que Sarkozy compte bien offrir clés en main à deux de ses très grands amis: Paul Desmarais et Albert Frère.

Dans la famille gaz de schiste, ne cherchez plus le père, car il s’agit de Paul Desmarais. Le vieux, le vrai, celui qui est né en 1927. Rappelons — ce ne sera jamais de trop — que l’industrie entend faire de la France un pays producteur de gaz et de pétrole, tous deux piégés dans des couches de schiste, à quelque 2000 mètres de profondeur. Notre excellent gouvernement a refilé des permis d’exploration, qui ouvrent la voie à l’exploitation, à des compagnies françaises (Total, GDF Suez), mais aussi américaines, comme Hess, farcie d’anciens ministres amerloques de l’époque Bush. C’est un début d’eldorado, sur 10% de la superficie de la France. Pour commencer.
Desmarais. Si vous voulez faire pleurer Sarkozy, rappelez-lui la défaite de Balladur, son chéri, au premier tour de l’élection présidentielle de 1995. Pour notre ami Nicolas, c’est la traversée du désert. Il n’est plus rien. Sauf là-bas, au Canada, chez le milliardaire Paul Desmarais, qui adore les questions d’énergie. Sarkozy vient lui rendre visite dans son immense domaine de Sagard — trente-deux lacs —, et le mieux est de sortir son mouchoir: «Si je suis aujourd’hui président de la République, je le dois en partie aux conseils, à l’amitié et à la fidélité de Paul Desmarais. 1995 n’était pas une année faste pour moi. Un homme m’a invité au Québec dans sa famille. Nous marchions de longues heures en forêt et il me disait: "Il faut que tu t’accroches, tu vas y arriver, il faut que nous bâtissions une stratégie pour toi1."»
Décryptage. Nous sommes le 15 février 2008 à l’Élysée, vers 18h20, et Sarkozy décore Paul Desmarais, la larme à l’œil, des insignes de grand-croix de la Légion d’honneur. Non, on ne pouffe pas. C’est notre décoration la plus haute. Il doit y avoir moins de soixante-dix grands-croix en vie. Sont présents pour claquer la bise à Desmarais et à Sarkozy Bernard Arnault, Martin Bouygues, Serge Dassault et l’immense copain en affaires de Desmarais, le Belge Albert Frère. Ce Frère si proche recevra peu après la même distinction, toujours des mains de Sarkozy. Deux étrangers grand-croix en si peu de temps, intimes en outre, cela ne s’est encore jamais vu dans toute l’histoire de la République. Bon, étant entendu que vous n’êtes pas sourdingues, résumons: notre président doit tout à Desmarais, évidemment présent au Fouquet’s le 6 mai 2007, soir de l’élection de Sarkozy. Et pas mal à Frère.
L’affaire des gaz de schiste était-elle déjà dans les tuyaux? C’est bien possible, mais Charlie, ne disposant pas d’un budget suffisant, n’a pas pu acheter l’information. Qui existe sûrement. La chronologie va nous aider à mieux comprendre. Desmarais n’est pas seulement un grand amoureux de Sarkozy. Il est de longue date un proche de la famille Bush, George le père en tête. Il a suivi de près l’essor prodigieux du gaz de schiste aux États-Unis, où en quelques années cinq cent mille puits ont été creusés. Et il ne lui a pas échappé que des gisements existent en Europe, et en France.
Or, qui peut forer et exploiter côté français? GDF, Suez et Total. Pendant des années, à partir de 2002 surtout, le duo Desmarais-Frère manœuvre pour une fusion entre GDF et Suez. Sarkozy, alors ministre de l’Économie, débloque le dossier en 2004 en permettant l’ouverture du capital de GDF. À la suite de nombreuses péripéties, la fusion est acquise en septembre 2007, après l’élection de Sarkozy. Le Canard enchaîné du 6 septembre 2006 annonçait de son côté que l’opération était en réalité «en projet depuis des mois, voire des années».
La suite? Elle est belle comme un bilan de société cotée en Bourse. On va essayer de ne pas vous larguer. Dans le fond, c’est simple. Les intérêts transnationaux de Desmarais et de Frère sont intimement liés dans de nombreuses structures. La plus connue peut-être s’appelle la Compagnie nationale à portefeuille (CNP), qui est une société d’investissements majeure. Avec ses deux filiales Pargesa et GBL, la CNP est en toute simplicité le plus gros actionnaire privé de Total et de GDF Suez, qui poussent tant à l’extraction des gaz de schiste. Fini? Tu parles que non. Albert Frère a créé de son côté une coentreprise avec la société australienne European Gas Limited, vouée à l’extraction de gaz, essentiellement en France. Lecteur, si tu vois sur un permis d’exploration français la mention «European Gas Limited», pense une seconde à Albert, qui l’a bien mérité.
Une dernière pour la route. Frère et Desmarais sont en train de prendre le contrôle de la société chimique Arkema, ancienne filiale de Total2. Son dividende a augmenté de 67% en 2010, selon Boursier.com. Et c’est bien normal, car Arkema fournira une belle part des produits chimiques utilisés dans l’extraction des gaz de schiste en France. Si, bien entendu, l’État impartial accorde le feu vert, pour l’heure orangé. La décision est attendue avant l’été. Selon des informations sérieuses, mais non recoupées pour le moment, le dossier des gaz de schiste ne serait pas traité, pour l’essentiel, dans les deux ministères directement concernés, celui de l’Écologie et celui de l’Industrie. Suspense.

Fabrice Nicolino
Article paru dans Charlie Hebdo n°978
//fabrice-nicolino.com 

1. Voir entre autres Radio-Canada du 16 février 2008 et www.performancebourse.com du 18 février 2008.
2. www.boursereflex.com , le 31 décembre 2010.

 

 

Source : //envouaturesimone.blogspot.fr/2011/04/un-renvoi-dascenseur-qui-sent-le-gaz-de.html

 

 

CODE MINIER : 2EME ACTION ÉLECTRONIQUE à laquelle j'ai participé, avec copie à des députés et élus.

Rebonjour à tou-te-s !

Merci aux centaines de personnes qui ont transmis le texte pour interpeller leurs députés, car la loi d’adaptation du Code minier au droit de l’environnement a été votée le 25 janvier dernier. Cette loi, dans son article L111-5, interdit : « l'exploration et l'exploitation, par quelque technique que ce soit, des hydrocarbures non conventionnels ».

Le Gouvernement ayant intégré le vote de cette loi dans une procédure accélérée, il convient à présent que le Sénat donne au plus vite sa position afin d'éviter tout blocage avant la fin de la mandature. La session parlementaire s'achève fin février. Les délais pour une navette parlementaire sont donc très courts et le texte pourrait tout simplement tomber aux oubliettes avant les échéances électorales.

Nous vous invitons donc à transmettre à la Conférence des Présidents ( conf.pres.senat@nogazaran.fr ) le message suivant :

Objet: Code minier

Mesdames les Sénatrices, Messieurs les Sénateurs,
Je vous prie de bien vouloir mettre à l’ordre du jour la loi d’adaptation du Code minier au droit de l’environnement qui a été votée le 25 janvier dernier, pour qu’elle soit adoptée avant la fin de la session parlementaire.
Salutations distinguées

et de l’envoyer dès maintenant par courriel à la Conférence des Présidents : conf.pres.senat@nogazaran.fr .

Afin de procéder à un comptage, il est demandé d’ajouter en copie l’adresse de courriel suivante : actioncodeminier@nogazaran.fr .

Diffusez largement cette information autour de vous.
Merci de votre participation!

NO GAZARAN
NI ICI, NI AILLEURS
NI AUJOURD’HUI, NI DEMAIN

Ce message a été envoyé à la liste de diffusion NO GAZARAN. Si vous ne souhaitez plus recevoir des messages d’info de la part de nogazaran.fr, veuillez envoyer un e-mail en écrivant « STOP ».

 

 

 

 

 

Gaz et huile de schiste 

Un expert géologue-pétrolier réellement indépendant prend la parole lors de la manifestation de Cahors le 17 Avril lors de la manifestion anti-gaz de schiste... 

Extrait d'un film de Stéphanie Muzard : //www.dailymotion.com/video/xiall7_la-gaz-trop-de-cahors-extrait-film-stephanie-muzard-le-moing_news 

 

 

 

 

"La gaz trop de Cahors" extrait 1 film Stéphanie Muzard

 

extrait 1 . plus de 5000 personnes à Cahors et 10 000 en Aveyron, sans compter ailleurs...attention, mobilisation!

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président élu a annoncé vouloir annuler les restrictions tueuses d’emplois dans la production d’énergie ». Comprenez : "no limit" à la production de gaz et de pétrole de schiste

 

Extraction de gaz de schiste à Bakken (USA)
Extraction de gaz de schiste à Bakken (USA) © Maxppp / Jim Gehrz/ZUMAPRESS

 

Le nouveau président américain, quand il ne se dispute pas de manière un peu hallucinante et échevelée comme hier avec nos confrères du New York Times, et bien il commence à distiller des mesures choc pour ses 100 premiers jours.

L’une d’elles est passée un peu inaperçue : fidèle, cette fois, pour le coup, à ses propos de campagne, le président élu va « annuler, dit-il, les restrictions tueuses d’emplois dans la production d’énergie » : comprenez, en clair, supprimer les quelques limites, pourtant modestes, mises par son prédécesseur, à la production de gaz et de pétrole de schiste.

« No limit », ce sera désormais le mot d’ordre de la politique américaine dans ce domaine ultra-sensible.

Pourtant, on le sait, désormais de manière très documentée, l’exploitation des gaz et des pétroles de schiste provoquent de gros dégâts en matière d’environnement. Si certains risques commencent à être maîtrisés, d’autres sont bien confirmés : il est par exemple désormais établi que l’accroissement du nombre de séismes au magnitude 3 et plus, aux Etats-Unis, dans l’Oklahoma – il y en eu 900 pour la seule année 2015 – sont en grande partie due à ce qu’on appelle le fracking, c’est à dire la fracturation hydraulique qui frappe les roches-mères de la planète et qui est la principale méthode aujourd’hui d’extraction de gaz et pétrole de schiste...

 

Source : https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito/l-edito-23-novembre-2016

 

 

1er clip anti gaz de schiste de France :

 


 

 

 Plusieurs films d'alerte en ligne gratuits sur ma chaîne vidéo :

 

affiche-la-gaz-trop-de-cahors-web-1.jpg

 

 

 
 
visuel du film terroristes écolos copie.jpg
 

 

 -------------------

 

 

Suite de l'analyse de la manipulation des masses  ici//www.stephaniemuzard.fr/macron-la-manipulation-des-masses-expliquee-en-video-immonde



09/02/2017
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres