Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Patrick Moquay, suppléant de la candidate EELV titulaire Stéphanie Muzard aux législatives 2017, 5ème circonscription du 17

14705612_324697447889522_2237391452662062328_n.jpg
L'ami Patrick Moquay
, homme de compétences remarquables, élu local, ancien Maire de St Pierre d'Oléron, a accepté d'être mon suppléant et j'en suis très honorée.
Je le remercie très chaleureusement et amicalement.
J'ai eu l'occasion de le rencontrer plusieurs fois auparavant lors de repas amicaux et animés entre républicains, où évidemment les sujets d'ordre politique et écologiste étaient aussi sur la table, ou bien encore lors de conférences, débats, exposés ou évènements locaux.
Patrick s'était déjà engagé dans la campagne des régionales en soutenant Françoise Coutant, tête de liste EELV sur laquelle il était candidat.
Ainsi,  nous formons un duo "Terre-Mer"à l'image de la géographie du territoire sur lequel nous nous portons candidats pour l'intérêt supérieur et commun.
 
Professeur en Sciences humaines et sociales, délégué scientifique de l'ENSP, L'École nationale supérieure de paysage, directeur du LAREP, responsable du département Sciences humaines et sociales;
 
Mini CV
Politologue de formation, Patrick Moquay est maître de conférences à l'ENSP Versailles. Tout au long de son parcours, il a allié préoccupations académiques et goût pour l'action. Maître de conférences à l'ENGREF Clermont-Ferrand de 1997 à 2006, Patrick Moquay y a créé en 2000 l'équipe de recherche Politiques publiques et développement des territoires (POP'TER). Il a collaboré à divers projets sur le paysage en Auvergne (centre du paysage de Lavoûte-Chillac, observatoire photographique des territoires du Massif Central), avant d'animer l'équipe de recherche « Paysages et fonctions non marchandes des espaces ruraux » du Cemagref (aujourd'hui IRSTEA) à Bordeaux. Élu en 2008 maire de Saint-Pierre d'Oléron et président de la communauté de communes de l'île d'Oléron, il a interrompu sa carrière pour se consacrer à l'exercice de ses mandats locaux, avant d'intégrer l'ENSP en septembre 2014. Ses travaux portent sur la gouvernance des territoires et l'élaboration collective de projets relatifs aux aménités naturelles (paysage, environnement...).
Merci, cher Patrick, de ton - précieux- engagement à mes côtés.
Je pense partager, apprendre et découvrir de multiples belles choses à cette occasion  !


10/01/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 264 autres membres