Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

opération livre d'artiste lettre ouverte soutiens des citoyens

opération livre d'artiste lettre ouverte soutiens des citoyens

 


 

 

 

 Lettre ouverte aux propriétaires des terres sur la commune de Faux la Montagne.

(Limousin)

 

Marcilhac-sur-célé, le 20 octobre 2012. 

A : Mme Mauricout, claveyrolas 87120 Nedde, Mme Hyvernaud, claveyrolas 87120 Nedde & Mr Guillen mont buchoux 23340 Faux la montagne

Objet : Soutien aux paysans sans terres de « La Ferme meuh », la famille Chastel de 5 personnes, dont trois jeunes enfants, pour le projet d’installation et la création de leur entreprise agricole.

De la part : de la société civile, de leurs clients, de leurs amis, d’élus, d’associations mais avant tout consommateurs et citoyens. Lettre initiée par leur marraine d’entreprise agricole, Stéphanie Muzard Le Moing.

 Mesdames, Monsieur,

Par cette lettre ouverte et nos signatures,  nous souhaitons témoigner du soutien dont bénéficie la famille Chastel

  • pour leur projet et leur modèle agricole de produits fermiers en vente directe et sur les marchés de producteurs et les réseaux de distribution alternatifs à la grande distribution
  • pour leur légitimité, tant dans les textes, que dans l’urgence prioritaire qu’ils ont d’enfin pouvoir accéder à du foncier pour travailler dans de meilleures conditions. Je rappelle qu’ils ont eu le soutien de La FNSEA Creuse et des JA.

 

Ils sont diplômés, professionnels, ont du savoir-faire mais ne maîtrisent pas encore leur outil de production, ne peuvent pas s’organiser comme ils le souhaiteraient … et pour cause : ils sont sans terres. 

En effet, ces paysans luttent depuis 4 ans maintenant pour l’installation. Cela ne les empêche pas de produire, et de la qualité, comme ils le peuvent et dans des conditions difficiles inhérentes à leur situation de « sans terres ».  Ils se confrontent à l’éparpillement de terres qu’on veut bien leur prêter en attendant et qui entraînent forcément des coûts monstrueux de frais de déplacements, des soucis d’organisation, des soucis économiques et d’approvisionnement (en foin, par exemple).

Par la présente lettre ouverte, nous vous appelons à une plus grande considération des problématiques agricoles que leur situation, exemplaire , soulève aujourd’hui : le partage de la terre, le droit à pouvoir vivre et s’installer au pays et de vivre dignement du fruit de son labeur avec une agriculture respectant non seulement les consommateurs que nous sommes, l’éthique et l’environnement mais aussi le cheptel lui-même et nos assiettes

  • alors que la demande des consommateurs change vers plus de traçabilité et de qualité face à la malbouffe…
  • alors que le modèle productiviste est remis en cause par les trop nombreux scandales sanitaires …vache folle, ogm, pollutions des eaux, maladies
  • alors que la « viabilité » du modèle productiviste est lié à l’endettement et à la perte d’autonomie tant sur le plan financier, économique, éthique, de la liberté de produire que sur le plan des savoir-faire de nos régions, (connaître les chiffres avec chute de la consommation de viande sauf celle de qualité et relocalisée, l’uniformisation des produits, l’agroalimentaire et ses dérives, l’ionisation des aliments transportés à travers la planète)
  • alors que les agriculteurs sont des victimes de ce système (disparition de nombreuses fermes, agrandissements puis ventes le plus souvent à des groupes étrangers et des multinationales car ces outils devenus trop gros et non transmissibles, suicides, intoxications, empoisonnements et maladies professionnelles, avec monde agricole endeuillé)
  • alors que de nombreux îlots de résistance et d’alternatives ou des initiatives comme la leur, fleurissent partout le territoire…

 

…nous apportons notre soutien à la famille Chastel, car il en va de leur avenir mais aussi du nôtre. 

Pour connaître de très près leur histoire, leurs produits, les avoir consommés avec un immense plaisir, avoir apprécié leur qualité humaine et la nature véritable de leur travail et de leur passion du métier, avec des cas similaires partout en France, je me permets donc de vous interpeller en mon nom personnel de marraine, mais aussi au nom de leurs clients existants, et à venir et de leurs soutiens locaux ET nationaux.

Nous vous demandons de bien vouloir examiner de plus près et en toute sincérité leur demande. Rien n’empêche d’installer deux entreprises et de partager la terre. Il faut donner une chance à nos jeunes, parents aussi,  passionnés d’agriculture, celle paysanne qui fait la fierté de notre pays, la France, où la gastronomie est classée au patrimoine mondial de l’humanité…et qui, par son respect, contribue à la valorisation de nos paysages et de nos terroirs, ainsi qu’à la qualité environnementale pour notre plus grande satisfaction de consommateurs et de citoyens de ce pays.

Nous collectons donc des signatures que nous vous remettons avant votre décision. Décision qui, nous vous le demandons et l'espérons, ne condamnera pas définitivement la famille CHASTEL à abandonner leur passion mais bien au  contraire leur donnera une chance de vivre de leur travail pour le plus grand plaisir de tous de déguster de vrais produits fermiers de qualité.

Je vous remercie, nous vous remercions tous, de votre attention et nous l’espérons, de votre compréhension.

Avec notre respect, et nos pensées humanistes,                                       Stéphanie Muzard Le Moing,

 

 

 

artiste et réalisatrice lotoise, créatrice d’entreprise  : l’Atelier des Muses, co fondatrice de l’association Ruralimages, films « Sans terres et sans reproches », voyage chez les paysans résistants du Quercy, « Du coq à l’âme », « Paysan de la république » et bien d’autres documentaires…exposition « Confidences pays’âmes » (exposée cet été à Nedde). La devèze, 46160 Marcilhac-sur-célé. Téléphone et autres renseignements sur le DVD que je vous offre.

Pour signer cet appel à soutien et cette lettre ouverte : envoyez vos noms, adresse, mail et qualité/ profession à cette adresse: soutienlafermemeuh@gmail.com , Alain Buissière, citoyen bénévole et ami de la cause, est chargé de collecter vos signatures jointes à cette lettre ouverte afin de réaliser un document de soutien qui sera remis aux propriétaires des terres avant la date d'échéance et d'ajournement d'un mois de la CDOA.( rendez-vous le 15 novembre 2012). Merci pour eux. Page face book Soutien à La ferme meuh, paysans sans terres : https://www.facebook.com/pages/Soutien-%C3%A0-La-ferme-meuh-paysans-sans-terres/423086114425391?ref=hl

 Voir les articles précédents sur ma rubrique marraine de la ferme meuh, ici : //paroledecitoyens.blog4ever.com/blog/articles-cat-155111-671642-marraine_de_la_ferme_meuh__sans_terres_.html

Le blog en cours de la ferme meuh : //lafermemeuh.blog4ever.com/blog/index-714425.html

 

 

1

Christian

23500

Saint Quentin la Chabanne

2

daniel

87120 

nedde

3

dominique

87120 

nedde

4

Pierre

04160

FORCALQUIER

5

Nicole

46100

Lunan

6

Florence

69007

Lyon

7

Arielle

09300

Lavelanet

8

Laurence

 

 

9

magasin

82300

CAUSSADE

10

Céline

17550

Dolus d'Oléron

11

Boris

30120

Mandagout

12

chantal

46190

lacam d'ourcet

13

Marc

87120

Nedde

14

Brigitte

46150

CRAYSSAC

15

Jean

46150

CRAYSSAC

16

Dominique

94100

St. Maur

17

Sylvain

33000

Fargues St Hilaire

18

Céline

86700

Sèvres d'Anxaumont

19

Irène

23 400

ST MOREIL

20

Anne-Marie

19100

Brive

21

Alexandra

34000

Montpellier

22

Fabrice

105-0011

Tokyo

23

Guillaume

23460

St Martin Château

24

Patrick

23460

Saint-Martin Château

25

Léandre

23460

Saint-Martin Château

26

Héloïse

87120

EYMOUTIERS

27

Françoise

38040

Grenoble Cedex 09

28

Fabienne

46160

Marcilhac sur Célé

29

Jean Michel

46160

Marcilhac sur Célé

30

Marcel

26110

Sainte Jalle

31

arlette

46000

gourdon

32

arlette

46300

Gourdon

33

Jean Louis

23250 

La Pouge

34

Boris

08024

BARCELONA

35

guillaume

04000

Digne-les-Bains

36

Jean-Louis

93320

Les Pavillons sous Bois

37

elisabeth

87460

Saint-Julien le Petit

38

Cathy

30730

Saint-Mamert

39

Romélie

08011

Barcelona

40

eliane

34070

Montpellier

41

alain

34170

castelnau le lez

42

Nina

34080

Montpellier

43

Natacha

30170

St Hippolyte du Fort

44

David

73520

LA BRIDOIRE

45

Pierre

87270

bonnac la cote

46

Cadine

23460

Saint-Martin Château

47

Marie-Caroline

62880

Annay sous Lens

48

Claire

 

 

49

Evelyne

23290

Saint-Pierre-de-Fursac

50

Hervé

75020  

Paris

51

NADINE

04200

VALBELLE

52

Philippe

28120

Bailleau le Pin

53

ISABELLE

92140

CLAMART

54

Anne

18260

JARS

55

Paul

18260

JARS

56

christian

67310

romanswiller

57

Gaëlle

 

 

58

Jean-Pierre

92600

ASNIERES

59

Jean louis

46150

Calamane 

60

Gaëlle

34190

Ganges

61

Laurent

46 500

Gramat

62

marie-france

38100

Grenoble

63

stéphanie

30610

sauve

64

Thierry

94210

SAINT MAUR DES FOSSES

65

Catherine

93100

Montreuil

66

PERRINE

78360

MONTESSON

67

nathalie

 

 

68

Meunier

13005

MARSEILLE

69

Isabelle

87240

Saint Laurent les Eglises

70

Delphine

 

 

71

Lau

 

LOT

72

Marie-claude

60420

TRICOT

73

Cosette

34000

Montpellier

74

Jérome

34000

Montpellier

75

solenne

34000

Montpellier

76

Katia  

38300

Châteauvilain

77

serge

46

canton livernon lot

78

geraldine

 

 

79

PIERRE

77169

SAINT-SIMÉON

80

cécile

 

 

81

Céline

04230

CRUIS

82

CHRISTINE

77200

TORCY

83

Alain

55700

STENAY

84

Jacky

46320

Livernon

85

Gerard

75000

Paris

86

Hervé

24660

Coulounieix-Chamiers

87

Marie-Claire

 

 

88

Christine

 

CORREZE

89

Mariette 

34190

GANGES

90

Emilie

08024

BARCELONA

91

Alain

34490

CORNEILHAN

92

Jasmine

34490

CORNEILHAN

93

Marianna

30450

Sénéchas

94

David

23400

Saint-Moreil

95

Stéfane

 

 

96

Annick

 

LOT

97

Aurélien

87340

la jonchère

98

Liliane

30120

Le Vigan

99

Cathy

46330

St Cirq-Lapopie

100

Léa

31400

TOULOUSE

101

Elisa

77700

Chessy

102

Basile

77700

Chessy

103

Babélie

77700

Chessy

104

Charles

77700

Chessy

105

Nathalie

82600

SAVENES

106

Marie-Noelle

26110

Sainte Jalle

107

Paul

75020

Paris

108

Thérèse

87120

Eymoutiers

109

Fabienne

56920

Saint Gonnéry

110

Rémy

56920

Saint Gonnéry

111

anne

46800

St MATRE

112

catherine

34170

castelnau le lez

113

Christophe

33850

Leognan

114

Gaëtan

13127

Vitrolles

115

Sabine

87120

EYMOUTIERS

116

VIRGINIE

34480

ST GENIES DE FONTEDIT

117

DENIS

78360

MONTESSON

118

Yves

04160

Chateau Arnoux

119

Sylvie

84100

Ermoupoli (Syros-Grèce)

120

Geneviève

23430

Chatelus le Marcheix

121

Lena

48370

St Germain de Calberte, France

122

didier

04410

saint-jurs

123

jérôme

23400

saint-moreil

124

Sylvianne

7370

Elouges (Belgique)

125

Julie

 

 

126

Pascale

34661

Cournonterral

127

Frédéric

67720

WEYERSHEIM

128

Véronique

04160

Chateau-arnoux

129

Tiffanie

1617

Tatroz (Suisse)

130

Erwann

44680

CHEMERE

131

pierre

23000

Royère de Vassivière

132

catherine

23000

Royère de Vassivière

133

Zoé

23500

Saint Quentin la Chabanne

134

Mélanie

77400

Lagny sur Marne

135

Johan

23400

Saint Moreil

136

Cédric

30360

Vézénobres

137

Jean-Benoît

23400

Saint-Moreil

138

Agnès

56100

Lorient

139

Audrey

87120

eymoutiers

140

Myriam

87120

eymoutiers

141

Bernard

19000

Lestards

142

Yaël

44680

CHEMERE

143

Valérie

35135

St jacques de la lande

144

Gaëlle

87120

Nedde

145

Patrick

56500

Saint Allouestre

146

Hervé

56890

Meucon

147

Cyrille

75019

Paris

148

Swan

35580

goven

149

Marc

 

 

150

 

23110

RETERRE

151

Virginie

76310

Saint-Adresse

152

Mazé

87100

Limoges

153

Margarethe

67000

Strasbourg

154

Danielle

07140

Les Salelles

155

Françoise

34000

Montpellier

156

Anne

 

 

157

Yoko

30170

Saint Hippolyte-du-Fort

158

Claudine

44600

St Nazaire

159

Charlotte

st Joseph

La Réunion

160

Luc

 

 

161

Christiane

07800

Charmes sur Rhone

162

Evelyne

74100

Vetraz Monthoux

163

Annie

87120

Eymoutiers

164

Chantal

87000

Limoges

165

Paul

54520

LAXOU

166

Monique

68000

Strasbourg

167

Anne

87400

Le Châtenet en Dognon

168

erramun

64430

baigorri

169

patricia

64430

baigorri

170

Jérémie

 

 

171

Celine

87400

St Leonard de Boblat

172

Marjolaine

23600

TOULX SAINTE CROIX

173

Emmanuelle

 

 

174

Clément

30170

Monoblet

175

Hélène

30170

Monoblet

176

Roland

30170

Monoblet

177

Elisabeth

 

 

178

Patrice

 

 

179

Christo

67000

Strasbourg

180

Noëlle

38170

Seyssinet

181

Pierre

75020

PARIS

182

Roland

30120

MANDAGOUT

183

Danielle

30120

MANDAGOUT

184

FREDERIC

23400

st moreil

185

Laurence

 

LOT

186

Jean Claude

87260

LA Boissière

187

francine

45320

courtenay

188

alain

45320

courtenay

189

Stéphanie

46 160

Marcilhac-sur-Célé

190

Laurent

46 160

Marcilhac-sur-Célé

191

Coline

46 160

Marcilhac-sur-Célé

192

Antoine

46 160

Marcilhac-sur-Célé

193

Céline

77144

CHALIFERT

194

Jocelyne

13800

ISTRES

195

Corinne

87270

bonnac la cote

196

Jacques

84410

BEDOIN

197

Laurence

75014

Paris

198

Karine

19260

Veix

199

Tony

19260

Veix

200

Karen

34480

St. Génies de fontedit

201

Thierry

31130

BALMA

202

Ludovic

79200

La Chapelle Bertrand

203

pierre-adrien

62185

fréthun

204

Charlotte

34000

Montpellier

205

Françoise

 

 

206

Marie Ange

51000

reims

207

Marie-Claude

30430

Barjac

208

jp

46160

carayac

209

Pascal

 

 

210

Emilie

34160

Boisseron

211

Laurence

08012

Barcelone (Espagne)

212

bertrand

31830

Plaisance du Touch

213

Maximilien

82200

Moissac

214

Sandrine

34000

Montpellier

215

Jessica

76000

ROUEN

216

Matthieu

87120

EYMOUTIERS

217

Nicole

93200

SAINT-DENIS

218

Carole

30600

Vauvert

219

agnès

37240

bossée

220

Matthieu

34190

GANGES

221

Laurence

75011

Paris

222

Mirella

75020

Paris

223

Damien

23000

Saint Moreil

224

Yonah

19160

Neuvic

225

Céline

30 170

St Hippolyte du Fort

226

Magali

73520

LA BRIDOIRE

227

Florentin

04230

CRUIS

228

Karine

 

Haute-Savoie

229

Jean-Louis

87700

St Yrieix sous Aixe

230

Claudia

67000

Strasbourg

231

Elisabeth

 

 

232

Elis

58290

Sermages

233

Valérie

34000

Montpellier

234

Evelyne

19000

 

235

morgan

23110

RETERRE

236

LOUIS-MARIE

56210

QUISTINIC

237

claudie

87120

eymoutiers

238

Nadine

19170

Bugeat

239

Delphine

 

Leiden (Pays-Bas)

240

Pierre

34660

Cournonterral

241

Christiane

34660

Cournonterral

242

Christine

75020

Paris

243

Stéphanie

23400

St moreil

244

Jean Lus

24490

la roche chalais

245

Ariane

24490

la roche chalais

246

Sylvie

45400

Fleury-les-Aubrais 

247

Sylvie

09100

Pamiers

248

Annik

07140

CHAMBONAS

249

Patrick

23400

Bourganeuf

250

Marie

87000

Limoges

251

Collectif SDF Alsace

68000

Strasbourg

253

heidi et kris

 

 

Bonjour,

Eleveur de moutons dans les Deux-Sèvres, j'ai été amené à confier mes brebis à Florent durant cet été pour faire face aux 2 années de sécheresse consécutives. Je rends ici hommage à son travail. En effet, sa tâche a été compliquée pour 2 raisons :

- La première est due à ma conduite d'élevage. Je produis de l'agneau d'herbe et je ne rentre donc les brebis en bergerie que pour la période d'agnelage, soit 1 mois environ. Le reste de l'année elles sont en plein-air intégral. De ce fait, elles sont particulièrement farouches. Cela explique que quelques unes aient cherchées à lui échapper et qu'elles se soient promenées autour de l'estive, au désagrément du voisinage.

- La seconde est indépendante de ma volonté comme de celle de Florent. J'ai malheureusement eu de la listéria dans de l'enrubanné distribué aux animaux durant le printemps puisque nous n'avions déjà plus d'herbe. La listéria provoque des méningites chez les petits ruminants. Ce que je ne savais pas, c'est que cette maladie reste en incubation plusieurs mois et se déclenche souvent suite à un stress. Or, les stress ont été multiples pour mes bêtes : transport, changement d'alimentation et changement de mode de conduite. Le résultat a été une mortalité importante mais j'insiste sur le fait que ce n'est pas dû au travail de Florent.

J'ai passé quelques jours avec Florent cet été et j'ai constaté à quel point ses conditions de travail étaient difficiles. Il y a l'éloignement de l'estive mais aussi l'état de l'estive en elle-même qui est par endroit pour ainsi dire en friche. Je pense que Florent et Marie-Claire ont donnés la preuve de leur courage. Offrez-leur maintenant la possibilité de gagner dignement leur vie.

Amicalement. Ludovic Pachot Châteauneuf - 79200 La Chapelle Bertrand

 


Mesdames, Monsieur, je suis agricultrice, j'ai 38 ans et j'exploite une ferme de 60ha avec mon mari près de Saint-Léonard de Noblat. Nous avons des vaches laitières. Avant de prendre une décision concernant les Chastel, il faut tenter de prendre un peu de recul par rapport à la situation des agriculteurs aujourd'hui. Il ne faut surtout pas se laisser gagner par l'idée qu'une grande ferme est plus viable qu'une ferme de taille modeste. Une grande ferme est totalement dépendante des primes, c'est la raison de sa viabilité. De plus, pour ce que je note autour de chez moi, ces agriculteurs aux fermes démesurées passent leur temps sur la route pour aller d'un îlot à l'autre, ont du mal à faire le tour de toutes leurs parcelles pour les entretenir tellement c'est grand : du coup, ils ont recours au round up à tour de bras pour que les ronces ne gagnent pas, ce qui ruine les biens communs. Mais le plus gros problème, on ne le sent pas encore aujourd'hui. A la prochaine génération, les fermes seront devenues si grandes que personne ne pourra se les payer, même pas le fils de la maison, tant il devra des sommes colossales à ses frères et soeurs. Ceci n'est pas juste. Seules des multinationales pourront les reprendre. Personnellement, je n'ai aucune envie d'avoir pour voisin un manager payé par une grande surface pour  produire de la bouffe à pas cher. On verra cela (on le voit déjà), même en Limousin, mais il faut vraiment freiner des quatre fers pour reculer ce moment. Aujourd'hui, vous avez ce pouvoir. Il faut absolument laisser à des personnes de l'extérieur la chance d'exprimer leur savoir-faire en matière d'agriculture, et ne pas laisser les campagnes uniquement aux "fils de".Ce n'est pas parce qu'on est né fils d'agriculteurs que l'on a la fibre agricole, loin de là. Et des tas de gens non issus du milieu agricole ont toute leur place à nos côtés, apportant des idées novatrices, avec des envies de campagnes vivantes, en particulier par le biais de la vente directe. Les Chastel ont déjà fait leur preuve, ce ne sont pas des idéalistes qui s'imaginent qu'être fermier, c'est tout beau, tout rose : ils ont déjà les pieds dedans. Vraiment, laissez-leur une chance, et même apportez-leur votre soutien car le combat qu'ils mènent est admirable. Espérant que mon angle de vue vous sera utile, je vous prie d'accepter mes sincères salutations.

Anne Martel Contereix 87400 Le Châtenet en Dognon

 

 

Avec mes encouragements car, vous connaissant, vous méritez de réussir votre projet de vie. Mes bonnes pensées à toute la famille,

Jean Michel Bortheirie, prêtre d’Eymoutiers


Bonjour, je déballe sur le marché d'Eymoutiers, en même temps que Florent et Marie Claire Chastel, et constate les épreuves qu'ils doivent traverser pour simplement pouvoir exercer leur travail dans de bonnes conditions. Comment se fait il que de jeunes agriculteurs diplômés, motivés et consciencieux doivent subir un tel parcours du combattant en amont des difficultés d'installation de base?! Nous avons besoin d'un tissus agricole diversifié et peuplé pour amener la vie dans nos campagnes, et pour cela, faire confiance à de jeunes porteurs de projet comme Florent et Marie-Claire, même si leur projet est différent des installations classiques (le principal est qu'il réponde à une demande existante du territoire et donc complémentaire à ce qui se propose déjà). Nous consommons leurs produits et sommes contents, pour notre part, de trouver des laitages en vente directe sans passer par les supermarchés (ce qui est devenu rare), avec des recettes de glaces qui sortent de l'ordinaire, et de fameuses crèmes dessert ..... Pour ce qui est de nos papilles personnelles! Pour exemple, c'est parce que des producteurs ont pris des chemins variés que le marché d'Eymoutiers propose une telle diversité de produits locaux. C'est aujourd'hui un marché vivant où les consommateurs peuvent faire leurs courses de la semaine, se rencontrer, discuter et prendre conscience des réalités des personnes qui les nourrissent puisque ce sont elles qui les servent...

Pour tout cela, nous souhaitons de tout coeur que Florent et Marie-Claire puissent continuer à exercer leur activité dans de meilleures conditions. Nous comptons sur vous pour les aider à accéder à la terre.  Ils le méritent bien! Et leurs enfants pourront avoir des parents plus disponibles et sereins qui mettront leur énergie dans le travail de la ferme plutôt que dans le droit d'accéder au travail. Merci pour eux, et pour nous.

 Stéphanie TESTARD boulangers bio ambulants

 

Bonsoir, je me permets d’écrire ce message parce que je connais cette famille à laquelle je suis très attachée. Nous étions commerçants proches de chez eux et nous savons comment ils travaillent, la ténacité dont ils font preuve face aux épreuves et l’envie qu’ils ont de pouvoir juste vivre, eux et leurs petits, du savoir faire qu’ils ont. Cette envie de partager enfin une autre agriculture, un savoir vivre ensemble qui certainement, un jour, sera la seule alternative que nous aurons pour continuer dans le respect de la vie et des autres. Pendant longtemps nous avons acheté leurs produits, nous avons nourri nos clients et nos enfants grâce à eux. Des produits de première qualité faits avec passion de la VRAIE agriculture et cette rage d’avancer malgré les barrages et les déceptions. J’ai vu partir Florent qu’il neige, qu’il vente, avec ou sans véhicule...j’ai vue Marie-Claire, enceinte, avec ses petits partir par n’importe quel temps s’occuper de ses bêtes avec un enthousiasme qui en laisserait plus d’un sans voix. Ils croient en ce qu’ils font, ils ont raison d’y croire et continueront à y croire parce qu'ils créent des produits d’une qualité exceptionnelle et nous font voir à tous qu’il est possible d’avoir une autre démarche, tout à fait respectable par rapport à l’agriculture, la planète et le respect des autres, l’envie de faire bien ET bon, de bons produits dont nos clients raffolaient. Ils nous ont donné cette approche de l’agriculture humaine, de proximité, celle qui nous donne envie de communiquer, comprendre, sentir et goûter. Nous sommes fiers d’eux et nous continuerons à l’être quoi qu’il se passe. Ils sont tout à fait capables d’en vivre, ils ont un relationnel avec leurs clients que beaucoup de monde peut leur envier, ce goût de transmettre une identité qui nous manque tellement dans la société actuelle. Je ne pense pas qu’ils demandent la lune, juste un moyen de prouver qu'ils sont autant capables que n’importe qui d’autre de gérer leur entreprise parfaitement, rendre leurs enfants fiers du courage de leurs parents. Nous, clients, amis, à un moment, tellement heureux de pouvoir présenter au sein de notre entreprise des produits faits dans le respect et la passion du savoir faire, je reste entièrement persuadée que sans cela, les convives de notre restaurant n’auraient pas été aussi nombreux à revenir, friands de bonnes choses.... faites leur confiance, ils vous le prouveront sans aucun doute. Aucun.

Heidi Lamzabi et Christian Audoin Restaurateurs dans le canton d’Eymoutiers en 2009, 2010, 2011.


Un petit mot pour soutenir nos anciens élèves et apprentis Marie-Claire et Florent Chastel : nous (mes collègues et moi même) gardons un excellent souvenir d’eux, nous admirons l'énergie et le courage qu'ils déploient pour réussir à s'installer enfin et nous déplorons cette lutte permanente contre l'agrandissement pour l'ensemble de nos porteurs de projets agricoles. Oui nous pensons qu'ils méritent enfin de pouvoir s'installer avec enfants et troupeaux sur un lieu qui sera le leur !

Véronique Izarn Enseignante au lycée agricole et CFA de Carmejane ,04 510 Le Chaffaut


Bonjour, ce message pour soutenir Florent en souvenir de son aide sur mon exploitation à l'époque où il était élève à Carmejane. En effet il était passionné et venait m'aider de temps à autres sur mes cultures. Cordialement.

Didier Hermellin

 

Bonjour, maraîcher bio dans la Creuse depuis 4 ans, je suis le parcours de Florent et Marie-Claire Chastel depuis leur arrivée sur le territoire. Je suis impressionné par leur courage et leur détermination à construire une entreprise agricole familiale et diversifiée. Malgré leurs difficultés à trouver le foncier qui leur faut, ils ne se résignent pas; ils ont su démarrer une production dans des conditions précaires et trouver la clientèle fidèle qui correspond. J’espère que leurs efforts seront récompensés et que des propriétaires sauront leur faire confiance, merci.

David Fortin Maraîcher bio St Moreil 23


En tant qu'association locale du plateau de Millevaches, proposant à nos adhérents des repas à base de produits locaux de qualité nous sommes clients de LA FERME MEUH. Merci de prendre en compte notre soutien, cordialement,

Elisabeth BRIN pour l’Association CONTRECHAMPS

 

Tout notre soutien à la famille Chastel que nous connaissons en tant qu’amis et clients. La passion de leur métier et leur savoir faire les ont conduit depuis 4 ans à résister et à se battre pour que leur projet d’entreprise se réalise. On pense que les « paysans sans terres », c’est loin de chez nous, sur un autre continent, mais non, c’est à notre porte, alors qu’il en va de notre survie. Qu’ils puissent enfin réaliser leur projet, ils l’ont vraiment mérité…

Roland et Danielle MONTEL


Bonjour, nous soutenons le projet d'installation de la famille Chastel dont nous sommes clients réguliers sur le marché d'Eymoutiers et connaissons leur façon de vivre et leur volonté de faire une agriculture respectueuse de l'environnement. En effet, tout nous montre actuellement qu'il s'agit de défendre les petits producteurs et les circuits courts afin de laisser une terre viable à nos enfants Cadine Chadeyras St Martin le château (23)


J’aimerais adresser un petit mot de soutien à Florent et Marie-Claire Chastel ainsi qu'à leurs enfants en effet, je les côtoie en tant que professionnel de l'alimentaire, mais aussi en tant que client, et non seulement je suis très satisfait de la qualité de leurs produits en tant que consommateur, mais aussi par leur démarche professionnelle et leur engagement pour une agriculture respectueuse de l'environnement. Je sais qu’ils ont déjà assez tourné pour choisir un lieu d'installation, et je pense que s'ils ont fermement décidé de se fixer en limousin, c'est qu'ils doivent vraiment avoir envie de s'y enraciner durablement. Notre région a déjà tellement connu de départs qu'il serait judicieux, si nous voulons la garder la plus vivante possible, de faire un geste pour permettre à une famille de s’y implanter ! Une petite exploitation de plus, c'est une famille de plus qui vit et fait vivre le pays ... notre belle région est elle à ce point saturée en jeunesse qu’elle ne puisse plus accueillir de nouvelles familles ? J’ai plutôt l'impression du contraire malheureusement!

Alors, comment se fait-il que l'on puisse encore laisser une famille avec trois enfants risquer de devoir la quitter ? Les Chastels sont des gens courageux et travailleurs ... bien d'autres auraient déjà jeté l'éponge à leur place eu égard aux (trop) nombreuses difficultés qu'ils rencontrent quotidiennement pour exercer honnêtement leur honnête métier. Donnons leur une chance de rester avec nous ... donnons nous une chance de les garder près de nous !

Jérôme HIBERTY président de la société " TORTUES" St Moreil 23

 

Je suis cliente de la ferme Meuh depuis plus d'1 an. La détermination, le courage et le travail de Marie-Claire et Florent CHASTEL est un encouragement à une nouvelle façon de voir la terre. Je les soutiens dans leur recherche car j'ai moi-même été confrontée au problème d'acquisition de terres. Il est anormal qu'aucune solution ne puisse être trouvée. Nous savons combien d'hectares partent chaque année à l'agrandissement uniquement pour écraser un peu plus nos agriculteurs déjà en place en demandant des rendements impossibles. Plus d'animaux, plus de travail, plus de machines, plus de primes, plus d’intrants et toujours moins d'hommes, moins de respect de la nature, moins de terre pour les nouveaux, voilà une logique bien ciblée qui a bien fait son office en Grande Bretagne où il n'y a plus d'agriculteurs indépendants. Quel avenir voulons-nous pour nos enfants? De tout cœur avec vous.

Thérèse GIBON, Eymoutiers

 

 

Bonjour, de 2001 à 2008, j'ai eu un petit magasin bio au Pays de Fayence dans le nord-est du Var. Un beau jour, en 2005, un jeune couple est entré dans mon magasin....ils étaient beaux, dégageaient une super belle énergie positive; la demoiselle avait un gros ventre fort en avant....le contact a été instantané. Ils venaient faire un agnelage chez un berger de St Paul en Forêt. Mangeant exclusivement bio, ils m'ont passé une grosse commande que j'ai été leur livrer quelques jours après. J'ai retrouvé alors un monde, une ambiance complètement oubliée depuis 1977 (mon premier métier a été berger de chèvres de 75 à 77)...on s'est vu et revu... Namaïlou est née...puis ils sont partis en alpage au dessus de Briançon ou je suis monté les ravitailler 2 fois l'été; je passais alors le week-end avec eux...et ce pendant 2 ans. Lilenki est né juste avant le 2è alpage, que de passion, que de courage et quelle confiance en eux, en la Vie pour partir s'isoler en haute montagne, loin de tout avec 2 tout petits…et tout le boulot qui accompagne le travail d'un berger pendant l'estive !!! Les Alpes de Hte Provence étant inaccessibles à la propriété pour des jeunes désargentés, ils sont partis sur le Limousin où les terres étaient à priori plus faciles d'accès. En 2008, j'ai du fermer mon magasin à cause d'une superette qui s'est installée à côté....En 2010, je suis devenu leur voisin....et je peux vous dire, moi qui les "suis" depuis 7 ans qu'ils méritent à fond d'avoir "leur" ferme ! Ils sont vraiment très bons dans la pratique de leur métier, très bons dans toutes les idées de transformation de la matière première, très bons dans leur vision d'un futur humaniste et ils méritent absolument d'être aidé et aimé et soutenu dans leur action qui se heurte à tout ce que notre "civilisation" a d'égoïsme et de crétinisme !!! Le monde paysan "classique" n'est pas tendre avec ceux qui ne veulent pas cautionner le crédit agricole et le productivisme à outrance ! Bon, j'ai assez parlé, ciao viva !

Leur ami et voisin Michel Fritsch


Amateurs de caramels, yaourts, beurre et tous les délicieux produits testés de la Ferme meuh.

Coline et Antoine Le Moing

 

Ils tiennent depuis longtemps sans terre! Alors quand ils auront la chance d'en avoir ce sera pour la travailler avec amour et nous seront heureux car ils pourront produire ce que nous attendons merci pour eux. Xavier Dubois, Traiteur Le plateau d’Emile, Eymoutiers (87)


Marionnettiste, cliente de Florent et Marie- Claire Chastel sur le marché d'Eymoutiers le samedi matin je les soutiens et suis avec intérêt leur aventure.

Audrey Langellotti


Les Chastels sont les meilleurs défenseurs d'une agriculture respectueuse de l'environnement, les conditions dans lesquelles ils travaillent actuellement sont très difficiles, je leur souhaite, de tous mon cœur, de trouver une situation plus enviable.des bises à tous.

Frédéric Morel St Moreil 23


J'achète les produits de Florent et Marie-Claire et j'apprécie la qualité de leur production ainsi que leur courage et leur gentillesse. Vous allez y arriver, les amis!!!

A.Magotte, Eymoutiers


Bon courage à vous et surtout ne lâchez rien !

Guillaume BETTON, éleveur ovin à St Martin Château 23


En tant que client de Florent et Marie-Claire Chastel, j'apprécie particulièrement leurs produits et les soutiens entièrement dans leur projet d'installation.

Jean-Benoît JULIEN St Moreil (23)

 

Bonjour, nous connaissons ma femme et moi la famille Chastel et apprécions leur engagement pour une agriculture de qualité et de proximité ainsi que la qualité de leur produit. Je souhaite apporter tout mon soutien à leur démarche qui vise à leur permettre de regrouper leurs bêtes et de bénéficier de terres plus proches. Je vous serai très reconnaissant de bien vouloir considérer leur candidature pour ces terres qui leur permettront de mieux produire et apporteront à leur vie un profond bouleversement positif.

Avec mes remerciements et mes salutations les plus cordiales, Cordialement

Stéphane France      

 

Fan inconditionnelle des délicieuses Jersiettes de Florent et Marie-Claire Chastel : je leur apporte tout mon soutien pour la location de terres.

Gaëlle Le Dosseur Archéologue Eymoutiers


Bonjour, Par ce courriel, je vous demande s'il serait possible de louer à Marie -Claire et Florent les terres dont ils ont besoin. Ils font partie des gens qui dynamisent le pays, nous fournissent de bons produits dans le respect de la Nature. C'est important pour tout le monde. Vous ne serez pas déçus. Merci

Damien ROTUREAU, Saint Moreil (23)


Madame, Monsieur, Connaissant les Chastels depuis de longues années, nous avons pu suivre le parcours semé de difficultés qu'ils ont connu. Ils ont su toutes les surmonter jusqu'a présent, ce qui prouve leur motivation et leur volonté de réussir dans leur projet qui, plus que professionnel, est un projet de vie. Nous avons nous-mêmes pu nous installer grâce à la bienveillance d'un propriétaire qui nous a fait confiance, aujourd'hui je peux vous assurer qu'il ne regrette pas son choix : Nous avons fait d'une bergerie en ruine et de terres presque revenues à l'état de landes une exploitation viable et moderne, qui permet à un jeune couple de faire vivre un pays, de fournir des enfants à une école menacée de fermeture, de faire travailler des médecins de campagne, les derniers commerces d'un petit village...Nous étions dans la même situation que celle des Chastels : sans le sou mais surmotivés pour notre installation. Nous vous assurons, Madame, Monsieur, qu'en accordant le droit de travailler à Florent et Marie-Claire, vous ferez plus que les aider, vous réaliserez une action d'utilité publique dont la portée ne vous apparait peut-être pas encore. Connaissant leur savoir-faire et leur amour du travail bien fait, nous sommes certains que vous aurez le plaisir de voir vos terres bien entretenues, et que dans quelques années leurs qualités agronomiques se seront améliorées. Nous espérons de tout notre cœur que vous serez sensibles à l'appel du monde paysan, qui, pour unique aide, a besoin de la confiance des Concitoyens. S'il vous plait, aidez les Chastels.

Florentin SCHAAL et Céline DROUIN, Exploitants agricoles Cruis (04)

 

Je souhaite soutenir à travers cette signature le projet de Marie-Claire et Florent Chastel qui représente une agriculture et la production de produits fermiers et artisanaux dont je suis moi-même consommateur.

Cédric Jouffroy


Bonsoir, Je vous connais par le biais de Stéphanie et viens de découvrir la lettre de soutien. Bien évidemment je signe cet appel. Je sais les difficultés que vous traversez depuis des années et les obstacles que vous devez encore franchir. C’est tout de même triste et dommage qu’il faille autant se battre pour avoir le droit à la terre et nourrir savoureusement les âmes de ce pays. « Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. » Votre détermination est votre force pour abattre les derniers obstacles qui se posent devant vous et rendre l‘avenir comme vous le rêvez, possible. Mieux vaut-il perdre quelques combats en luttant pour ses rêves que d'être battu sans seulement savoir pour quoi on lutte. Des années de lutte, oui, mais je sais d’ores et déjà que votre lutte bien que longue et épuisante va bientôt connaître une issue positive, et vous l‘aurez gagnée et amplement méritée. Le ciel sombre, des années de combat et de découragement, sera bientôt derrière vous et la lumière du soleil désormais devant vous. C’est avec sourire et confiance que vous devez regarder vers l’avenir. Je salue votre détermination, votre courage, et vous fais part de mon respect pour votre travail et votre savoir-faire. Cette lettre de soutien doit aussi vous donner le moral et l’espoir pour obtenir ce pour quoi vous vous battez. Vous n’êtes plus seuls. Aujourd’hui vous avez d’autres parrains et marraines, tous signataires, pour vous soutenir jusqu’à l’aboutissement de votre projet. Bon courage à vous. En espérant vous rencontrer un jour et goûter vos produits de qualités, Amitiés.

Annick Freiburger


Depuis 4 ans, je vous vois vous accrocher et vous réussissez à tenir le cap dans les pires conditions, tout mon soutien est à vous pour pouvoir enfin vous poser et construire votre projet dans un contexte plus confortable. Avec toute mon amitié,

Amélie

 

 

Salut, malgré nos exceptionnels passages dans la Creuse : ca nous ferait bien chier de priver notre chérubin d'une glace à la myrtille et nous même d'excellents fromages !! Tout ça, encore à cause de la propriété terrienne !! Courage !

 JEHANNO Erwann


Il faut soutenir ces jeunes qui d'abord en ont besoin pour vivre, eux ils ne comptent pas sur le chômage, ils veulent BOSSER. En voilà qui ont des CONVICTIONS et qui se battent vraiment et qui repoussent les limites du courage encore et encore pour une éthique qui est si nécessaire à la sauvegarde de notre planète...

Il est invraisemblable d'empêcher de travailler des jeunes aussi volontaires en les privant d'un outil qui appartient à tous et dont ils prendront soin .

Nathalie, ex paysanne bio Châteauneuf la forêt (87)


JE SOUTIENS EVIDEMMENT CE PROJET, donnons une chance à cette famille, donnons une chance à cette noble entreprise.

Thierry Cousin, chef d’entreprise, Rédacteur en chef magazine.


J'espère que mon soutien à votre projet agricole, ajouté à bien d'autres, vous permettra de travailler enfin dans de meilleures conditions. Bon courage,

 Marie-Claire Escallié


ALLEZ la Creuse..! Nous sommes VOISINS. (Corrèze) on se soutient..!  Soyons nombreux & solidaires ..! Pour que vive la Terre en Limousin..! Plus que jamais, nous avons TOUS besoin de vos belles initiatives, de votre Courage et de votre Energie..!  Il n'y a pas d'Utopie là dedans : il y a URGENCE pour aujourd'hui et pour DEMAIN.  Je SOUTIENS la famille CHASTEL et souhaite à Florent et Marie-Claire la fin de leur galère...! @mitiés!!(..Et que les "réseaux sociaux" nous prouvent ENFIN, qu'ils sont d'une réelle utilité..!^^)

Christine Espieussas


Bonjour, En tant que co-acteur cédant à l’installation de 2 repreneurs en GAEC en 2010 et de leurs familles sur ma ferme dans le Quercy et dont nous sommes collectivement fiers après plusieurs années de démarches à contre courant, je tiens à vous encourager dans votre démarche qui reste le seul véritable espoir de redynamisation humaine et citoyenne de nos campagnes. Le petit secret consiste peut-être à apprivoiser suffisamment tôt un futur cédant afin d’opposer aux structures en place un véritable projet commun, voire une complicité…Evidemment, l’affaire est davantage facilitée par le repérage d’une cessation d’activité favorable à ce type de reprise d’activité agricole. Je serais heureux si vous vouliez bien me faire connaître la suite de vos démarches. Très cordialement,

Serge Despeyroux. Conseiller Général LOT


Je soutiens à travers cet email la famille Chastel dans leur démarche et appuie avec enthousiasme leur projet en lequel j'ai une grande confiance tout comme en leur personne que je connais depuis maintenant plus de 20 ans.

Romélie Buendia Pico

 

 

Tout ça nous é-meuh beaucoup. Nous rentrons d'un cyclo-marche paysanne en quête de terre avec des copains du Ch'nord, marche parallèle à celle des paysans sans-terres Indiens. Nous sommes partis de Lille pour rejoindre Bruxelles à pied, où nous avons terminé notre périple en étant reçus par le représentant du responsable de l'agriculture auprès de la Commission Européenne! Nous ne pensions pas qu'il y avait des situations identiques juste à côté de chez nous! Justement 2 des anciens paysans sans terre du Nord sont venus dernièrement s'installer, un vers Aubusson et l'autre à Payzac en Dordogne.
 Nous sommes de tout cœur avec vous et votre projet en cours de stabilisation: nous "trainons souvent dans les foires"bios", les éco-villages, les stages et chantiers participatifs, les fêtes alternatives, nous militons du côté d' Attac, Les Amis de la Terre, terre de liens, les amis de la conf', nous nous battons contre l'accaparement des terres nourricières, principalement contre la LGV Limoges/Poitiers, mais nous sommes souvent aussi avec nos camarades de lutte de Notre Dame Des Landes que nous allons bientôt aller rejoindre!
Nous sommes retraités, militants associatifs (et syndicalistes) mais avant tout citoyens "militants"! Nous ne manquerons pas l'occasion de vous rendre visite, lors d'une virée "champignons" du côté de Beaumont. Meilleure chance à vous et bon courage. Fraternellement

 
CHAUFFIER Jean Pierre & Élisabeth, 34 Avenue Pierre Vergniaud 87410 Le PALAIS/vienne (près de Limoges) 

 

Nous on est de la ville, pas Paris mais presque. Mais ça ne nous empêche pas de comprendre les enjeux de votre combat, l'intérêt, l'importance et la beauté de votre démarche.

Jean-Louis Briand


Je soutiens Marie-Claire et Florent Chastel dans leur projet. Je pense que de tels projets méritent d'être aidés et étudiés, car ils représentent L'AVENIR ET LA SURVIE DE L'AGRICULTURE FRANÇAISE.

Marianna Fodor


Bonjour, je soutien la ferme meuh dans son projet de terre pour leur développement étant un jeune maraicher et éleveur et ayant connu 2 ans de galère pour mon installation, je soutien et souhaite réussite à cette famille,

Christophe Guénon


Vous avez un super projet et beaucoup de courage, j’espère de tout cœur que vous aurez gain de cause !

Patrick Le Ménahèze


Je veux ici, exprimer mon soutien aux personnes qui produisent à la "Ferme meuh" et souhaite qu'ils puissent acquérir les terrains nécessaires au bon fonctionnement de leur exploitation. Ceci dans un pur souci de consommateur averti: Si l'exploitation est saine, sa production est saine donc ma consommation est saine.

Geneviève Hemard


Bonjour, Je viens par la présente, vous faire savoir que je soutiens fermement les paysans Chastel dans leur volonté de s'installer dans de meilleures conditions. Je soutiens des deux mains et du coeur le projet de la Ferme meuh. Mon grand père semait des radis et de la mâche sur les talus, dans les années 70, glanait, partageait. ça doit être dans les gênes. Les mains pleines de terre.

Françoise Lienhard


Bonjour, je viens par la présente vous faire savoir que je soutiens fermement les paysans Chastel dans leur volonté de s’installer dans de meilleures conditions. Ils font preuve d'amour de leur travail et je fais partie des citoyens qui veulent savoir ce qu'ils ont dans leurs assiettes. Ils nous offrent cette possibilité. La France se désole d'avoir une désertification de ses terres agricoles et que le monde rural se vide et quand certains démontrent leur attachement à leur travail, je dirais leur vocation, on leur barre la route. Je ne comprends vraiment pas la politique de cette situation. Elle me semble paradoxale. Alors donnez leur chance à cette magnifique famille qui sait partager son amour de la terre.

Danielle Lethorey


Je soutiens l'installation professionnelle de la famille Chastel  

Sylvie Tranchant-Rousseau


Allez courage, j'espère que beaucoup d'autres vous soutiendront et que vous obtiendrez vos superficies légitimement demandées!

Pierre-Adrien Pâques


Nous, soussignés Erramun et Patricia Marticorena, apportons notre soutien à la ferme meuh et signons la pétition. Nous sommes bergers.

Erramun et Patricia Marticorena


Bonjour ! Vous avez tout mon soutien pour votre activité d'agriculture biologique et d'élevage raisonné en espérant que vous obtiendrez une énorme quantité de signatures qui pourront avoir l'impact nécessaire auprès des instances gouvernementales en faveur de cette agriculture respectueuse de l'environnement et de la santé des citoyens, et que cela encouragera d'autres agriculteurs à suivre votre exemple.

 Jocelyne NEFF


Nous soutenons fermement le projet de la ferme meuh, et sommes de tout cœur avec eux dans leur projet novateur et salvateur!! Courage et fermeté...

 Sandrine Richier


Bonjour bon courage nous étions dans le même cas que vous et maintenant nous sommes dans le 24 sur une petite structure.

 Ariane et Jean Lus Thevret


Même si je suis loin, et que du coup je ne peux pas participer en consommant les produits, j’ai à coeur de soutenir un couple d'entrepreneur paysans. Parce que c'est là l'avenir de l'alimentation, de l'autonomie, de la citoyenneté aussi ! J’espère que vous pourrez prendre en compte également le soutien de mon époux.

Magali Sauvegrain


Je vis aux Pays-Bas à Leiden et je vous soutien de tout mon coeur!

Delphine Stein


Voila, je vous apporte mon soutien je suis mère au foyer, j’espère de tout coeur que votre projet va aboutir.

Cécile Dron


Je soutiens vigoureusement votre installation je suis apicultrice.

Chantal Audebaud

 

 

Ne résidant pas dans la région mais en Haute-Savoie, je m'estime néanmoins concernée par le sort des Chastel et je suis de leur côté. Dans le contexte d'une urgence générale à redécouvrir la qualité de vie et en particulier une agriculture vraiment saine, il est essentiel de lever les obstacles qui maintiennent non seulement cette famille, mais de nombreux agriculteurs dans une précarité légale... Qu'ils obtiennent gain de cause ! Avec mes encouragements à la famille Chastel,

Karine Schaeffer

 

Bonjour, Je soutiens Marie-Claire et Florent Chastel de La Ferme Meuh en tant que leur cliente, pour leur accès à des terres agricoles. Ils se battent aux côtés de beaucoup d'autres et je soutiens leurs initiatives locales ainsi que l'agriculture paysanne qu'ils défendent. Cordialement,

 Mirella Rosner artiste polytechniques


Je souhaite signer la lettre ouverte que vous m'avez envoyée. Avec ce message, vous avez mes coordonnées. Je suis paysanne en retraite mais toujours syndicaliste (confédération paysanne) et associatif (paysans en difficulté). Je soutiens la demande de la famille Chastel parce que, pour que l'agriculture paysanne remplace l'agriculture productiviste, il n'y a pas d'autre issue que de convaincre les propriétaires de permettre l'installation de porteurs de projets respectueux. Il y a plein de raisons politiques de détester les productivistes mais ce n'est pas ce qui convaincra des propriétaires frileux. Il faut peut être leur parler des méfaits des pesticides sur la santé de leurs petits enfants, de l’intérêt des petites fermes pour permettre que l'espace reste ouvert à tous pour les activités de plein air, pour que l'école reste ouverte, que les commerces de proximité se maintiennent, etc.... Enfin, vous ne m'avez surement pas attendu pour expliquer tout ça ! Je trouve que l'explication qui suit la lettre est très facile à comprendre. Bravo. Bon courage.

 Marjolaine Maurette


Je suis de tout coeur avec vous et je fais suivre ce mail aux âmes sensibles!des bisous Marie-Claire et bravo pour votre persévérance!

Charlotte Perrin de Boussac


Bonjour J’apporte mon soutien à mon cousin et sa femme qui travaillent avec cœur les produits que leurs animaux produisent ! Ils font des kilomètres pour permettre à tous de bénéficier de produits du terroir maison, mais un lieu où toutes leurs activités pourraient être recentrées leur permettrait de mettre toute cette énergie à se déplacer encore d’avantage aux profils de leurs enfants, leurs animaux et eux mêmes !

Gaëlle Cibois Cousine


Je soutiens activement Marie-Claire, Florent et leurs trois enfants dans leur démarche de s'installer en tant que paysans en vue d'acquérir des terres qui ne pourraient que satisfaire tout le monde, nous manquons de ces vrais paysans d'où leur exemple qui enrichissent notre bien être et celui de notre avenir, ils sont dans le vrais, ne trichent pas et quand nous avons eu le bonheur de les rencontrer on a tout compris, leurs produits sont de VRAIS produits comme EUX, il ne faut les laisser ils ont et nous avons besoin d'eux amicalement,

Boudieux Arlette


Facile de dire dans toutes nos interventions "bien manger et bien bouger"..... Mais il faut pouvoir.... L'obésité infantile est devenue une priorité pour notre Agence Régionale de la Santé.... restons cohérent!!! Facebook m'aura permis de découvrir ce sacré combat que vous menez et je vous souhaite bien du courage pour poursuivre et gagner cette bataille!!!!!!!!

Céline ROYES

 

Bonjour, Que ce petit mot vous encourage à poursuivre vos objectifs qui ont été les nôtres depuis 28 ans comme fermiers.Ca vaut le coup quand on a la passion, même si on n'est pas issus du monde paysan. Je suis paysanne-boulangère depuis 1987, en bio bien sûr, les premières années il a fallut se battre contre ceux qui nous mettaient des bâtons dans les roues(boulangers classiques )les paysans(exploitants agricoles!!) alentours et conventionnels. Maintenant retraité-e-s depuis 5 ans, nos trois enfants continuent et innovent sur la ferme, quel bonheur pour les clients, nos enfants et nous ! Bon courage, on est là avec vous.

Marie-Noelle Gemonet, Marcel Boudes


A l'heure ou plus de 50% de l'humanité a maintenant émigré vers les villes, il me parait vital d'assurer la survie et le re-développement de l'agriculture paysanne de manière a endiguer cette tendance catastrophique à l'expansion démesurée de l'espace urbain, qui conduit très rapidement à la MORT des campagnes. Courage à la famille Chastel!

Fabrice BERGE


Psychologue clinicienne, Je soutiens sans réserve Marie-Claire et Florent, un couple sympathique et courageux, qui se bat sans relâche depuis de nombreuses années pour le maintient d'une agriculture de proximité saine et bon marché. J'espère qu'enfin ils vont pouvoir exercer leur métier dans les conditions qu'ils méritent. Courage à la famille Chastel! Bien à vous,

Nadine Stalker , Bugeat (19)


Je souhaite soutenir cette famille dans son souhait de faire vivre une agriculture respectueuse de notre terre.Laissons à cette jeunesse pleine de courage et de convictions nous montrer que leur cause est aussi celle de l'humanité toute entière.

 Christine Terkouche


Je soutiens votre action pour les paysans sans terre, petites structures familiales plutôt que grandes fermes

Marie-France Coullet

 

Je nourris ma famille avec des produits locaux au travers d'une AMAP, d'un panier de légumes par semaine et participe à un groupement d'achat de produits bio. Voilà pourquoi (entre autre!) je soutiens l'installation de jeunes agriculteurs non productivistes et amoureux de leur travail.

 Celine Matal


Je vous soutiens pour tout ce que vous représentez et vivez au quotidien : la lutte contre la malbouffe, le productivisme, la disparition de l'agriculture locale, à taille humaine, les pesticides à outrance, le profit à tout prix, la perte de la biodiversité, la disparition de notre savoir-faire, de nos paysages, et bien évidement, la disparition de nos droits fondamentaux. Je vous soutiens pour toutes ces raisons, en tant que citoyenne et consommatrice. Je suis de tout cœur avec vous, pour votre avenir et celui de nos enfants !

Emilie Philip


Cette année encore je soutiens Marie-Claire et Florent Chastel pour leur droit à louer un fermage proche de leur pâturage. Les "petits" éleveurs méritent notre soutien et surtout l'appui de tous, contre les lobbys et les soi-disant "grands" éleveurs. Il y a en France de la place pour tous, soyons généreux. Je leur souhaite plein succès dans leur entreprise. Avec mes meilleures salutations,

Evelyne Magnon Guillet


Etudiant au lycée agricole du rheu (rennes) Manifestant contre le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes (Nantes). Contre l'expropriation des agriculteurs locaux. Je soutiens la famille Chastel dans sa démarche.

Swan Lebrun


Merci de votre action, la terre en a besoin, nous sommes nombreux dans ce cas, pour ma part c'est la même, voir même aberrant, ma famille préfère vendre ses terres pour amasser de l'argent qu'ils ont déjà beaucoup que de la léguer à ses petits enfants qui débordent de projets et de lucidité! Ensemble c'est TOUT ! Merci et Courage!

Charlotte Macé


Bonjour, J’apporte mon soutien à la ferme meuh et aux « sans terres » voulant s’installer et vivre de leur travail où qu’ils soient, du moment qu’ils respectent l’éthique et l’environnement, les consommateurs bien sûr sans oublier les animaux. Amicalement,

Françoise Bonthoux, Pr Psychologie Développement Cognitif Laboratoire de Psychologie et Neurocognition (CNRS UMR 5105) Université Pierre Mendes France, BP 47. 38040. Grenoble Cedex

 

Bonjour ! Ce mail afin de contribuer à votre démarche en vous souhaitant bonne réussite : vous donner le droit au travail !!!

Valence Sylvie, bénévole en association caritative

 

 

AMAPIEN de LAGNY sur Marne et après avoir lu succinctement votre exposé, je comprends que vous êtes en difficulté face au regroupement foncier de gros pour être plus gros, produire pour produire plus.

La paupérisation du peuple le fera repartir vers la campagne pour se nourrir et le fera envahir les terres de ces faux paysans sans foi ni loi, d'un égoïsme surdimensionné et d'une croyance dans l'argent plutôt que dans la terre. Ces faux paysans qui stockent dans des silos en plein champs des tonnes de blé et qui spéculent sur les bourses depuis leur tracteur, créent la pénurie pour vendre plus cher, regardent si l'union européenne a bien mandaté leurs subventions pour en avoir encore plus et se nourrir de la satisfaction d'avoir grugé le système!

Je m'égare... Vous avez le soutien de toute la famille (et nous sommes 6).... Je suis profession libérale, développeur de solutions pour personnes âgées ou handicapées. Au plaisir de passer vous voir un jour, peut être. Bien à vous et tenez nous au courant. Nous sommes mobiles!

Luc MAGISTRY


J'en veux ... ça à l'air top vos gourmandises Courage

Geoffroy Isabelle

 

 

Très surpris de voir que dans un moment où tous les petits agriculteurs essaient de faire du bon en mouillant la chemise; quelques esprits bornés continuent de croire encore en une agriculture industrialisée

Les exemples ne manquent pas pour prouver le contraire. Je ne suis pas de votre région mais dans la mienne, de nombreux clients désertent les supermarchés au profit des marchés locaux? Alors essayer de regarder à votre porte ça ne vous rappelle pas l'histoire de Noel et de cette famille errante à la recherche d'un abri?? J’ai dit...

CIBOIS

 

Courage, courage, courage!!!

Daniel Carpentier


Nous vous souhaitons beaucoup de courage. Continuez à vous battre ;

Serge Ottavi

 

Pour que vous puissiez enfin acquérir des terres et vivre de votre passion Bon courage,

Hessel Isabelle


Il faut que ça évolue !

Romaric_Marteau


Je ne les connais pas, mais leur histoire me touche beaucoup. Tant d'acharnement à faire ce qu'ils rêvent de faire, ça mérite qu'on les soutienne.

Courage, vous allez y arriver !!!

Anne Chotard (18)


De tout coeur avec vous !!!!

PEROUFFE


De tout coeur je soutiens la cause des agriculteurs sans-terre pour qu'ils puissent continuer d'exercer ce beau métier. Courage à tous. Nous gagnerons.

 Delassault Marie-Claude


De tout coeur avec vous j’espère qu’un jour nous gagnerons avec le bon sens sur la folie capitaliste merci du partage

Latsague Marie-Henriette


J'espère de tout coeur que votre courage et votre volonté seront très bientôt couronnés de succès car je pense que l'agriculture bio, la production locale et à échelle humaine doit continuer à se développer encore et encore. Vous êtes des pionniers et quand on est pionnier il faut lutter contre le conformisme ambiant. Ne lâchez rien ! Continuez ! Les gens veulent pouvoir consommer des produits sains et savoureux !  

Jocelyne Neff


MEUHHHHHHHH

Sylvie Haller-Xylouris

 

 

 

 



+ les 215 membres de la page réseau social Internet du groupe de soutien à la ferme meuh. « Soutien à La ferme meuh, paysans sans terres. » Face book. 



13/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres