Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Gaz de schiste : les industriels créent leur propre comité de réflexion

---------- Message transféré ----------
De : Favari Daniele <nongazdeschisteinfos@gmail.com>
Date : 25 mai 2012 12:58
Objet : ALERTE GAZ DE SCHISTE
À :


Gaz de schiste : les industriels créent leur propre comité de réflexion

PARIS - Le groupement des entreprises et professionnels de la filière des hydrocarbures, le GEP-AFTP, a annoncé vendredi le lancement d'un comité de réflexion sur l'extraction du gaz de schiste, afin d'apporter des réponses dépassionnées sur ce sujet hautement sensible. Ce comité, constitué d'ingénieurs, de géologues, de techniciens et d'économistes, a pour objectif d'apporter des réponses factuelles, techniques et dépassionnées aux principales questions soulevées par l'exploitation de cette source d'énergie non conventionnelle, a indiqué le groupement dans un communiqué. La recherche et l'exploitation du gaz de schiste a été rendue impossible en France depuis l'interdiction l'an dernier du recours à la technologie fracturation hydraulique, dont l'impact sur l'environnement est l'objet d'une vive controverse entre industriels et ONG. Pour le GEP-AFTP, cette interdiction a été décidée sans que le grand public ne soit véritablement informé, car la communication parfois spectaculaire n'a pas laissé de place au dialogue et au débat constructif, et l'industrie et les professionnels n'ont pas pu être écoutés.

Le comité va donc s'atteler à démontrer que la longue expérience accumulée par les industriels sur la fracturation hydraulique leur permet d'apporter des réponses concrètes aux problématiques qui se posent et d'exploiter ces hydrocarbures dans le respect de l'environnement, explique le groupement. Ce comité sera donc un porte-voie des industriels, qui espèrent que la France finira par revoir sa position et soutiennent que l'exploitation des ressources de gaz de schiste contenues dans le sous-sol hexagonal permettrait de réduire les importations d'hydrocarbures. Cette initiative fait suite à l'instauration fin mars d'une commission gouvernementale d'évaluation des techniques d'exploration et exploitation des gaz et huiles de schistes, aux seules fins de la recherche, conformément à la loi d'interdiction de la fracturation hydraulique.  (©AFP / 25 mai 2012 12h33)

Le Groupement des entreprises parapétrolières et paragazières GEP et l'Association des techniciens et professionnels du pétrole AFTP ont fusionné le 1er juillet 2011 pour devenir le nouveau réseau de compétences : GEP-AFTP. La nouvelle association GEP-AFTP a, notamment, pour objectif de favoriser le déploiement international des sociétés parapétrolières et paragazières françaises et de promouvoir dans le monde l'excellence technologique et industrielle de notre pays dans le domaine des hydrocarbures.

Plus d'infos dans un prochain bulletin sur : http://www.nongazdeschisteinfos.com/

Danièle favari (veille juridique des GDS)
Association "Mesure Conservatoire"
merci à Stéphanie, Géraldine, Evelyne, Lucienne, Mimi, Maryse, Christine, Denis R., Daniel R., Alain R., Jean Luc, Lena, Christophe, MPPD, Gérard R., Chrestia, Lydia, Carole, Lucienne, Barbara, Françoise, Christophe T., Alain Uguen (Cyber-acteurs) (que ceux que j'ai oubliés veuillent bien m'en excuser, j'y reviendrais)




26/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres