Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

coup de gueule sur l'art de merde.

SCATOLOGIE DU MONDE MARCHAND ET PERVERS.

 

 

 

Aymeric, âmi, chevalier.... je suis fort en colère...

j'en pleure de rage et de peine, d'humiliation enfin sur ce qu'on tente de faire "intégrer" à nos gosses...Je te jure que j'ai pleuré en écoutant ma fille témoigner... la mocheté du monde, le débile,  c'est ça l'art ? De la merde?  Du pervers, de l'absurde reflétant notre société de TARES ?
 
Peut-être ne vas-tu rien comprendre mais j'ai envie de me défouler et de dire ( littératur'thérapie). Excuse moi d'avance, je vais peut-être passer pour folle mais là c'est le POMPON. Moi à qui on demande d'aller faire de l'aide à la toilette des vieux et faire le ménage, 5 jours cdd en pleines vacances de noël ! ( pardon, j'aime bien les vieux, mais je préfère les dessiner ou filmer........) parce que je suis désormais inscrite à pôle emploi dû à des difficultés de paiements en retard avec du vrai travail d'artiste, souvent bénévole pour les causes qui nous rassemblent, tu le sais...., ce qui signifie être un reliant, un liant (pour moi), transmettre et rendre beau  ou encore décrire les travers du monde mais avec respect de celui qui regarde et tendre vers le positif et la lumière !
 
Ce soir ma fille au collège en 5ème me raconte : elle est allée visiter la maison des arts pompidou Cajarc, subventionnée,  avec une expo de merde d'art contempouri.
 Des bites, des culs, une vidéo replay sur un chat à qui on retire des tiques, et autres débilités, j'en passe et des meilleures. Tout autour du cul et pas spécialement "joli". C'est son témoignage et je le crois, tel qu'elle l'a reçu.
Evidemment les gosses, dont ma fille qui est heureusement intelligente et avec un  avis "d'an'art- schiste",  en sont ressortis avec un concept erronné de la beauté et de l'art, de la CULTURE...  elle a trouvé ça taré, ma fille ! Mais c'est quoi ce monde qui viole la beauté intérieure de nos gosses ? Quelle image, RESPECT peut-on avoir des artistes après cela  et de leurs rôles dans la société, si tant est qu'ils en aient un  de reconnu?
 
 
Demain, j'y vais, voir,  cette MERDE  subventionnée et je ne me gênerai pas pour gueuler, quitte à visiter en me mettant à poil ou filmer, ou encore chier sur le livre d'or mes colères avec des mots. Si c'est effectivement ce que ma fille raconte. J'hallucine ! OBLIGER NOS GOSSES à ALLER VOIR DE LA MERDE et surtout il faut apprécier et la fermer, se taire . Combien elle est payée la prof  pour oser "défendre" ou proposer à voir des merdes pareilles ? Elle a les diplômes requis ?!  Oui elle a les diplômes requis pour dégoûter nos gamins de la CULTURE et de l'art,  du savoir faire ?!  Et ces soit disant artistes........ ils sont payés combien ?! Pour montrer ce qu'il y a de moche et dégénéré ici bas et sans intérêt à part la provocation ? L'art, aujourd'hui, c'est se greffer une oreille sur le bras? L'art c'est exposer des tampons hygiéniques découpés et numérisés ?( voir aussi ici.)
 
 
(et là beurk ! ) C'est greffer des poils pubiens sur des cactus  avec techniques ogm dans des labos? C'est ça l'Art contemporain ? C'est ça le beau ? L'ART ? Des bites entourées d'un tube et en forme de noeud (comme exposé à Cajarc) ? Et moi on me rétorque, au rectorat,  que je n'ai pas le "diplôme requis" pour apprendre à nos gamins ( qui sont, il faut le dire, passionnés par mes cours privés et qui progressent ) ?
 
Où est passé Rosa "Bonheur" ? Il est où le BONHEUR là dedans ?
 
Je suis en colère, excuse-moi, en colère saine(?) ou fatiguée(?) dans ce monde malsain ?
 
Tout ça m'emmerde, me répugne, me débecte. Ais-je raison ?  Sans doute pas. Je ne suis pas dans les codes de l'art marchand et le snobisme, je suis à côté de la plaque tectonique de ce monde, hors cases, hors tout, hors champs, hors la loi du plus MOCHE. Je m'en tape : je crie, écris avec mes tripes.
 Ras le bol de cette "CUL-TURE " DEGENEREE, du MOCHE, et de l'INCONGRU. ça salit nos gosses qui méritent mieux et qui méritent d'apprendre le vrai art : celui de regarder, d'apprendre, de faire, de savoir être et vivre au monde avec leur intimité et leur perception égocentrée de ce qu'on leur inflige. Et ce n'est pas avec des sorties dans ce genre, qu'on va éveiller chez eux ce qu'il y a de plus BEAU, la flamme intérieure et l'intelligence.
 
Pardon.
 
ça va mieux en l'écrivant.
 
Je t'embrasse, désolée.
 
C'est mon coup de blues-gueule du soir.
 
Pour moi, les dessins de nos gosses contre le gaz de schiste : là c'est de l'art. C'est vital, c'est leur ressenti, ils comprennent tout, et transmettent l'essentiel. EUX, ...... les vrais artistes de nos vies qui ont du SENS.
 
 
Bisous... pardon...........................................
 
stef.
 
( ça ira mieux après...) ps : je vais peut-être diffuser ce que je viens d'écrire.
---------------------------------
 et le regretter ensuite...................... pardon pour ma langue verte chers lecteurs...
---------------
Désolée de le crier avec des mots verts, mais cette dégénérescence inculquée par l'ART MARCHAND officiel est une insulte à nos enfants, à la beauté du monde et à l'intelligence. Je crois que c'est ce qui m'a fait le plus mal. Et honte car je comprends pourquoi il m'a été difficile d'accepter le qualificatif "ARTISTE" pendant des années.
-------------------
Est-ce de l'art ?

Près de 9000 papillons morts pour l'exposition de Damien Hirst


L'art peut-il tout excuser ? L'artiste anglais Damien Hirst a utilisé des milliers de papillons dans le cadre de son exposition « In and Out of Love » à la Tate Modern de Londres. Les associations britanniques protectrices de la faune et de la flore l'accusent d'être responsable de la mort de 9000 d'entre eux.
---------------

Sous prétexte d’une œuvre d’art : un chien meurt de faim dans une exposition

En 2007, l ' «artiste» Guillermo Vargas Habacuc, a pris un chien de la rue, l'a attaché à une corde dans une galerie d'art, au profit de la promotion de son art.
Pendant plusieurs jours, l'«artiste» et les visiteurs de l'exposition ont regardé sans émotion ce honteux «chef-d'œuvre", fondé sur l'agonie du chien, jusqu'à ce que finalement il se soit prétendument échappé. Cela ressemble-t-il a de l'art pour vous ? Mais ce n'est pas tout ... la prestigieuse Biennale des arts visuels d'Amérique centrale a décidé que l'«installation» est en fait de l'art, de sorte que Guillermo Vargas Habacuc a été invité à répéter sa cruelle action pour la biennale de 2008.

"Mais Joana Vasconcelos regrette que, dans des sociétés ouvertement favorables à l'indépendance et à la liberté d'expression des femmes, le tampon soit encore tabou : "C'est un objet prohibé par la société" et "il y a des endroits où il est incorrect" de le montrer, poursuit-elle. Par cette provocation, la plasticienne entendait dénoncer les tabous liés au corps féminin et à la virginité. Si l'intention est louable et légitime, le procédé utilisé laisse sceptique. Peut-on vraiment utiliser tout et n'importe quoi en apposant l'étiquette "art contemporain" ?

Car, face à ce lustre, combien de visiteurs vont réellement comprendre le message ? Qu'importe puisque ça se vend. Et très cher ! La paire d'escarpins géants faite de casseroles en acier de Joana Vasconcelos a ainsi été achetée plus de 500 000 euros chez Christie's Londres en 2010. Un record pour l'artiste ! Qui a dit que l'art n'avait pas de prix ?"

 

---------------------

Un artiste suédois peint avec des cendres de victimes de la Shoah

Un artiste suédois provoque une vive polémique avec sa dernière oeuvre, une toile peinte avec des cendres de victimes de la Shoah qu'il aurait subtilisées dans un ancien camp nazi. http://www.bfmtv.com/international/un-artiste-suedois-peint-cendres-victimes-shoah-399552.html

 

"

Un artiste-peintre s’est rendu dans le camp d’extermination de Madjanek, afin d’y subtiliser des cendres de la Shoah pour peindre son tableau

Memory Works, un tableau de l’artiste Carl Von Hausswolff peint avec des cendres prélevées dans un four du camp d’extermination de Majdanek, en Pologne, est exposé au sud de la Suède jusqu’au 15 décembre. Sur le site de la galerie en question, il explique s’être rendu dans ce camp dans les années 80, spécialement pour voler des cendres humaines.

En 2010, après avoir conservé son butin durant des années dans une boîte, il décide de les sortir afin de les utiliser. Selon lui elles sont « chargées des atrocités commises dans ce lieu ». Il les a alors mélangé avec de l’eau pour en faire de la peinture.

Le directeur du musée du camp s’est dit choqué par ce geste, et estime que l’artiste a voulu provoquer le public, ce que réfute ce dernier, affirmant n’avoir pas eu l’intention de choquer le public sensibilisé par la Shoah. Une plainte a été déposée pour non-respect de restes humains.

B.M."

http://mcetv.fr/news-express/1412-memory-works-un-artiste-vole-les-cendres-de-la-shoah-pour-peindre-son-tableau

-------------------------
par contre pour moi, ça c'est de l'ART :
Portrait de bush avec des photos et collages pornographiques, portrait de commande refusé par la famille de bush !:
-----------------------
Le marché de l'art, imposture spéculative néolibérale

...dénoncée par un grand spécialiste de ce marché, Hervé Poulain (Artcurial), hier à France Inter : http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-bain-rencontre-avec-le-commissaire-priseur-herve-poulain

Hervé Poulain : "Le marché de l'art a aussi ses madofferies...À la notion de plaisir qui devrait être la valeur étalon de l'art s'est ajoutée une plus-value marchandise, et celle-ci est devenue folle puisque tout l'or du monde va vers les mêmes artistes. ... Ce sont les pays dominants qui désignent les élus, d'autant plus que l'art s'est totalement conceptualisé ... il n'y a plus de critères objectifs ... aujourd'hui l'art prospère dans le kitsch , la provocation, toutes choses qui ne sont pas quantifiables... LE MARCHÉ IMPOSE DES PRIX QUI SONT SANS COMMUNE MESURE AVEC LA CAPACITÉ DES CHOSES A VOUS NOURRIR L'ESPRIT ET L'AME."

PSEUDO ART

> je l'écoutais en direct, quand ce matin je découvre votre post.
Oui il a vraiment "flingué" ces hurluberlus de ce pseudo art selon lui, qui de toutes les façons, finira par disparaitre à terme, avec un grand fracas! la perversité, tout ce qui peut être immoral, moche, parfois abject, vide, est aujourd'hui porté au pinacle, alors même que les oeuvres majeures de l'art sont oubliés, rangées dans les oubliettes de la pensée.
Au bon plaisir de nos richissimes financiers et politiciens français, détenteurs de ces pseudo-oeuvres, l'art contemporain s'affiche vulgairement partout dans les salons à la mode,... aux fins de fuir la fiscalité de tous les autres placements.
L'art est une mine d'or en soi, parce que tous les autres "actifs" financiers sont taxés à plein, et ce fait conforte complètement l'idée mercantile des invetsisseurs développée par hervé poulain. Ces immondissimes oeuvres parfois graveleuses, ne seraient même pas encore debout, si ces avantages fiscaux offerts à l'art, n'existaient pas.
c'est une époque, qui dure encore, mais pour combien de temps?
______

Écrit par : Jean Christian / | 17/07/2012

 

 

 ---------------------------

Mes références c'est le palais idéal du facteur cheval, c'est Dubuffet, c'est le musée du quai branly et les arts premiers, c'est l'art brut, l'art pariétal, les surréalistes, c'est le manège de petit pierre, c'est le musée de la fabuloserie, c'est les grands artistes des musées du louvre et orsay, c'est aussi mes amis artistes contemporains mais mis hors champs de l'art marchand dit officiel, et spéculatif.

Ma plus grande claque créative que j'ai eu dans le coeur... c'est petit pierre handicapé, garçon vacher qui me l'a mise...avec son manège exceptionnel. Vive l'art BRUT ! Les arts premiers, l'art pariétal !!!!!!!! Vive la Fabuloserie, musée
d'art hors les normes !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Bien avant les mobiles de Calder et autre !!!!!! Les vrais artistes ne sont pas dans les salons feutrés à bouffer des petits fours et se gargariser avec des ronds de jambes en comptant la spéculation que va rapporter l'art marchand ni dans les espaces de l'art contemporain qui expose des merdes !

 

avec les visites maintes fois faites à la fabuloserie, musée de l'art hors les normes, EXTRAORDINAIRE.

http://www.fabuloserie.com/

 

--------------------------------
voilà "l'oeuvre" ( la BITE à noeud) que je découvre et qui a déclenché discussions avec ma fille puis mon coup de gueule article sur l'art de merde dans mon blog. Elle a visité avec le collège, une expo de guillaume "PINARD" ( ça ne s'invente pas) à la maison des arts de Cajarc.
le site de "PINARD" : "un art sans destinataire." Tu m'étonnes...
 
 

Cajarc et sa région Actu |  Sports |  Loisirs

Publié le 27/10/2012 03:45

Ajouter un commentaire

Cajarc. A la maison des arts

Les  peintures de Guillaume Pinard. / Photo DDM, archives ()

Les peintures de Guillaume Pinard. / Photo DDM, archives

«Trésor» est la dernière exposition de l'année à la maison des arts Georges Pompidou. L'artiste Guillaume Pinard expose des dessins et autres objets jusqu'au 23 décembre. Dans le cadre des actions associées, une première visite commentée est prévue aujourd'hui samedi à 16h30 au tarif de 2€ par personne. La réservation est conseillée.

L'exposition est ouverte tous les jours de 14heures à 18heures sauf le lundi. L'entrée est gratuite. Renseignements et réservations au 05 65 40 78 19 ou 05 65 14 12 83 et www.magp.fr.

La Dépêche du Midi



14/12/2012
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres