Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Communiqué. Une campagne législative propre ! Les déchets en question...

Bonsoir,

 

La campagne des législatives va débuter prochainement et je cherche à l'animer de façon évidemment écologiste, évidemment de terrain, évidemment au plus proche des préoccupations des citoyens, évidemment de façon économe et donc créative.

Vous avez sans doute lu mon appel du 18 juin ici.

 

Il m'est venu une idée suite à ma rencontre et discussion amicale lors de courses avec Mme la Maire de Sablonceaux, ce soir.

En effet, il est bon de rester femme ou homme d'action et de terrain lorsque l'engagement politique porte aussi des candidat-e-s aux législatives pour être élu-e-s député-e-s afin de défendre l'intérêt général et de proposer, voter pour des lois proches des préoccupations de chacun.

 

La démarche : partir du terrain... de la vraie vie

 

Qui- réellement citoyen et ayant un sens civique aiguisé- n'a jamais vécu  le constat agacé ou l'incompréhension, voire la colère, face à la présence de nombreux déchets et détritus qui jalonnent routes, chemins, bois, plages, rivières, champs, et milieux dédiés à la nature ou aux espaces collectifs, biens publics ? Bouteilles d'alcool fort en verre, canettes métal, sacs plastiques, couches culottes jetables, emballages de jeux de plage et alimentaires, filets, mégots, qui provoquent des incendies comme à Le Gua en Août 2016 par trois fois dans un champ proche d'habitations,  etc ?

 

Qui n'a jamais ressenti de colère lorsque se promenant, le spectacle naturel est gâché par un dépôt d'ordure sauvage ( exemple concret personnel : le bois de la Pierre levée, à la plage de la Coubre ou sur le littoral, le long de toutes les routes de Saujon à Médis pour aller à Royan )?

 

Qui ne se pose pas la question de savoir comment se fait-il qu'en 2017, alors que des déchetteries, des containers et des espaces de tris sélectifs, le ramassage et la collecte existent, on puisse encore jeter n'importe quoi, n'importe où ?

 

Qui jette ? Pourquoi ?

 

Combien coûte ces actes malveillants pour tous et à la biodiversité, aux fonds marins, à la qualité de l'eau, aux animaux, aux contribuables ?

 

Qu'est-ce que l'éducation populaire peut apporter comme solution ?

 

Quelles sont les sanctions, solutions, les causes, origines, sources et conséquences pour tous de ces gestes ou certaines consommations de produits et d'emballages jetables ?( Territoire zéro déchets : //www.developpement-durable.gouv.fr/Territoires-zero-dechets-zero )

 

Quel est le coût réel et le poids économique de cette pollution visuelle, physique, chimique, environnementale ?

 

Combien dure cette pollution dans le temps ? Quel impact sur notre santé ( Usine d'incinérateur d'Echillais )?



Je le vis. Vous le vivez tous. Et nous en subissons ensemble les coûts et les conséquences. Certains sont consciencieux, n'agissent pas de la sorte.

 

 

Voilà un exemple récent d'un ami qui est venu me rendre visite...

 

les-déchets.jpg

Par chez moi, le long de nos champs et routes...

 

 

 

 

 

non-a-macdoléron.jpg

 

 

 

Les dégâts en mer...

 

 

 

dédicae lavilliers.jpg

 

Poster que je peux voir affiché dans la salle d'attente de mon médecin...

 

 

 

 

chien 40x60.jpg

Travaux de communication institutionnelle, campagne d'affichages de la ville de Figeac (46), réalisée par mon entreprise


couverture bulletin municipal.jpg

 

L'idée d'action de campagne : après-midi ballade ramassage de déchets et discussion autour d'un goûter partagé à ma ferme ou salle des fêtes communale

 

 

C'est pourquoi,  au lieu de faire une réunion publique, j'ai pensé à ce que les citoyens et moi, nous nous retrouvions à une date prochaine pour évoquer ce sujet tout en agissant et parler des solutions, idées, initiatives, liées à cette problématique des déchets. J'ai envie d'y associer Mme la Maire de ma commune, ainsi que les conseillers municipaux, quelques responsables associatifs du territoire comme la fondation Surfrider Royan, des pêcheurs ou professionnels de la mer, Nature Environnement 17, des commerçants ayant pris la décision concernant les emballages et les sacs plastiques, médecins, représentants de collectivités, acteurs sociaux, pédagogiques  bref réunir la société civile, la presse et les médias locaux pour débattre de ce thème et sous cette forme.

 

Je vais en reparler à Mme la Maire de Sablonceaux et je vous communiquerai une date, un lieu, les horaires plus tard. Je veux déjà savoir si cette idée vous plaît de joindre l'utile à l'agréable et porteuse de sens.

 

Si vous êtes intéressés pour participer à cette initiative, témoigner, agir, expliquer, réfléchir, créer du lien de façon conviviale, me contacter ici... et inscrivez-vous sur ce blog pour être tenu informé !

 

 

Je vous remercie,

Pensées humanistes,

Stéphanie.

 



10/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres